photo & vidéo

Pat.

Pat.

conseils de spécialistes

Les optiques WACP de Nauticam

Objectifs secs WACP Nauticam: la série professionnelle

La série des WACP Nauticam a reculé la barrière du piqué et de la définition sous l’eau. Ces optiques très haut de gamme conçues pour le la photo et le cinéma professionnel permettent, tout en contrôlant la distorsion, de générer des piqués et micro contrastes jamais atteints sous l’eau, au centre comme au bord de l’image. Vous pouvez visionner le test du WACP1 effectué par Gilles Charvet.

Le piqué obtenu avec cette série d’optiques est clairement supérieur à la meilleure des optiques pro sous dôme de verre traditionnel. Voici la gamme actuelle des optiques de cette série.

Comprendre l’optique sous-marine

Les dernières années ont amené d’incroyables progrès dans la qualité des appareils photo utilisés sous l’eau. Les capteurs ont été grandement améliorés, la résolution, le range dynamique et l’autofocus également. Seuls les hublots et dômes avaient peu évolué. En utilisant des hublots et dômes, même en verre, nous avions atteint un plafond technique.

Hublots plats et dômes

Hublots plats

Si vous prenez une photo à travers un hublot plat dans l’air, l’image est peu ou pas affectée, c’est comme photographier à travers une vitre. Par contre sous l’eau, le même hublot agit différemment car la lumière entrant dans l’eau passe ensuite dans la couche d’air présente derrière le hublot, et les rayons lumineux sont alors réfractés. Cela fausse notre perception du grandissement et de la distance. Les sujets apparaissent plus proches qu’ils ne sont en réalité. La même chose se produit avec votre appareil photo. Les sujets sont grossis et l’angle de prise de vue diminué de 33%. Si cela peut paraître un avantage en macro, car permettant des grandissements plus élevés, mais cela réduit les possibilités de votre grand-angle. La réfraction est également responsable d’aberrations chromatiques et de franges colorées, apparaissant souvent comme une bordure pourpre sur les bords des hautes lumières. En grand-angle, les hublots plats entraînent également de la perte de netteté en bord d’image, ainsi que de la distorsion en coussinets.

Dômes

Durant des décennies, la solution à ces problèmes optiques a été d’utiliser des dômes secs. Un dôme ne réfracte pas la lumière lorsqu’elle passe de l’eau à l’air de l’intérieur du dôme, puisque les rayons sont toujours perpendiculaires à la surface du dôme. Cela résout le problème du grandissement virtuel des objets. Les grand-angles ont donc le  même angle qu’à terre. Les dômes procurent de plus beaucoup moins d’aberrations chromatiques et de distorsion en coussinet que les hublots plats. Par contre, la mollesse des bords d’image persiste, et peut même être extrême dans certaines circonstances. Sous l’eau un dôme se comporte comme une lentille supplémentaire, créant une image virtuelle du sujet plus petite et beaucoup plus proche de l’appareil photo que le sujet réel. L’un des premiers pièges dans l’utilisation d’un dôme est la capacité de l’objectif à effectuer une mise au point à très courte distance, pour que l’image virtuelle produite par le dôme soit nette. C’est pour cette raison que certains montages précisent l’usage de dioptries sur l’optique, afin de pallier à cette problématique. Mais ce n’est pas le problème le plus important avec les grands dômes et les objectifs procurant une mise au point minimale relativement proche. La grande problématique posée à tous les photographes est que cette image virtuelle est courbée à l’image du dôme. La partie de la composition sur les bords d’image apparaîtra plus proche que celle présente au centre. Il en résulte que si la profondeur de champ n’est pas suffisamment importante, les coins peuvent sortir de la zone de netteté et apparaître flous ! C’est pour cela que les petites ouvertures améliorent le piqué des bords d’image, plus encore sur les mini dômes sujets à de plus importantes curvatures.

Wacp

L’idée à l’origine des WACP n’est pas récente. initiée par Dmitri Rebikoff dans les années 1940 et 1950 du temps de l’argentique, elle a ensuite été reprise sur les optiques de Nikonos. Nauticam a relevé le challenge pour en améliorer encore les résultats optiques. Le WACP-1 est une optique de conversion optimisée pour le milieu aquatique, conçu pour de grands capteurs, et à la fois pour la photo et la vidéo sous-marine. Le WACP-1 augmente considérablement l’angle de prise de vue, augmente la résolution en centre d’image, mais l’augmente encore plus considérablement dans les bordures , tout en améliorant le contraste, ce que ne procure aucun dôme optique fût-il en verre !

comparatif optique domes wacp

Cette image montre la résolution de différents montages à des ouvertures variables, et l’on peut constater la suprématie sans conteste du WACP ! Comparer les photos prises avec un dôme ou un WACP est criant de différence en bord d’image.

Le WACP peut être utilisé avec de nombreux systèmes d’appareils photos, mais il est optimisé pour une focale plein format de 28mm et plus étroit. Le zoom est permis sans perte de qualité, ainsi que l’autofocus, la stabilisation, et le contrôle de l’ouverture du boîtier de son appareil photo.

L’objectif a un facteur de conversion de 0.36x, ce qui signifie qu’il élargit l’angle de l’optique choisie. Ainsi, une focale fixe de 28 mm, qui a normalement une couverture angulaire de 75° en plein format, devient l’équivalent d’un 10mm avec un angle de 130°.

Les possibilités d’utilisation du zoom sont un autre des points forts du WACP-1. Les zooms compatibles proposent des ranges de 2,5-3x. C’est un ratio plus important que ce que proposent les ultra grand-angles, il en résulte la possibilité pour le WACP de couvrir l’ultra grand-angle, le grand-angle, et les vues proxi au grand-angle. Aucun autre système ne propose une telle polyvalence !

Les possibilités de mise au point du WACP sont également étourdissantes: jusqu’à 0 cm du bloc optique, c’est-à-dire au contact de l’optique. Cela ouvre des perspectives incroyables pour les compositions grand-angle en plans rapprochés.

Quand au prix qui pourrait en arrêter plus d’un, le WACP1 sur une optique 28-70mm revient moins cher qu’un 11-24 f4 Canon sur dôme 250mm, mais plus cher qu’un Nikon 14-24 f2.8 ou  Sony 16-35 f2.8 équipés de dômes 250 ou 230 mm. Nous restons donc dans le range d’un équipement pro ou expert en optique grand-angle de qualité.

Première mouture de la série des WACP de Nauticam, le WACP a été décliné en deux montures, en N120 et en N100.

WACP N120 ref 85201

Le WACP est un hublot sec de conversion grand-angle sous-marin corrigeant l’optique avec un coefficient de 0.36x. Directement positionné sur le caisson, il fait étanchéité comme un hublot ou un dôme. Conçu pour être utilisé avec une optique de 28mm (équivalent 35mm), il transforme cette optique en ultra grand-angle de 130°, extrêmement piqué.

L’optique peut faire la mise au point de 0 cm à l’infini, proposant ainsi des possibilités quasi illimitées pour faire des photos ou des vidéos en compositions proxi au grand-angle. Suivant le zoom utilisé, le WACP permettra toute une variété de compositions.

Un collier de flottabilité en aluminium limite la flottabilité négative à 0.32 kilos, car ce bijou optique pèse quand même la bagatelle de 3.90 kilos.

Il est optimisé pour des focales fixes et zoom autour du 28mm en équivalent 35mm des plus grandes marques: Sony, Canon, Nikon, et cinéma Super35.

Il inclut un adaptateur N120 vers N100.

WACP N100 ref 85203

Identique au précédent sur les possibilités, mais proposé en monture directe Nauticam N100.

WACP pour 18-35 Sigma Art ref 85202

Cette optique sous-marine dispose elle aussi des mêmes caractéristiques techniques que les deux précédentes, mais est exclusivement conçue et adaptée pour le Sigma 18-35mm F1.8 Art..

Cette optique Sigma fabuleuse pour capteur APS-C dispose d’une ouverture constante de 1.8 ultra lumineuse. Associée au WACP, on obtient une optique redoutable, une distorsion complètement maîtrisée, un piqué inégalé sur dôme classique, un range de zoom angulaire de 79.5° à 123° et une mise au point minimale à 0 cm. Une telle optique permet de basculer du paysage aux gros animaux, de la proxi grand-angle à la macro dans le paysage, et sa qualité extrême ainsi que sa polyvalence sont une réelle révolution dans l’optique sous-marine.

WACP-2 ref 85204

Le WACP-2 est le successeur du WACP-1 et repousse encore les limites. Conçu pour apporter un coefficient de x0.57x sur une optique de base de 14 mm (au format 135, full frame), et permet comme son prédécesseur de conserver les possibilités de zoom sans perte de qualité. Propose en monture N120, son poids dans l’air est de 7.35 kilos mais grâce à son anneau de flottabilité en aluminium intégré, sa flottabilité négative dans l’eau n’est que de 0.27 kilos.

Le WACP-2 ajoute aux possibilités natives du WACP-1 sur la mise au point de l’infini à 0 cm, la possibilité d’effectuer la mise au point dans l’air, proposant donc en plus un formidable outil pour le mi-eau mi-air et permettant même un usage hors de l’eau en environnements humides hors de la photographie sous-marine.

La capacité de zooming de cette optique permettra au vidéaste ou au photographe d’obtenir tous ses plans, proches ou lointains, avec une seule et même optique. Le Nikkor Z 14-30mm F/4 S par exemple, proposera un angle de couverture de 81 à 140° associé au WACP-2. L’optique polyvalente permet ainsi de ne filmer qu’avec une caméra.

Le design du pare-soleil a été revu: il permet de s’étirer pour protéger l’optique lors de zooming ou lors du transport, mais peut se rétracter aux positions grand-angles.

WACP-C ref 85205

Dernier né de la série, le WACP-C, contrairement à ses prédécesseurs conçus pour les professionnels et au prix quelque peu prohibitif (mais mérité au vu des performances optiques inégalées à ce jour sous l’eau), est destiné aux experts par sa formule allégée et son prix plus accessible, à peine quelques dizaines d’euros de plus qu’un grand dôme sec Nauticam.

Par contre, il propose lui aussi une qualité d’image bien supérieure au meilleur des dômes classiques, et ce sur capteur plein format ou APS-C.

Plus petit que ses prédécesseurs, et même que le dôme 250mm Nauticam 18815, il est léger et compact et idéal pour le voyage.

Le WACP-C propose les mêmes performances optiques sur le centre d’image que le WACP-1, par contre les bords d’image sont inférieurs, mais toujours supérieurs au meilleur des dômes en verre classiques, avec une conversion optique plus intéressante. En termes de luminosité et parce que l’optique est plus petite que le WACP-1, elle perd entre 1 et deux diaphragmes de luminosité, ce qui le rend moins intéressant en basses lumières. Cela dit, les progrès des stabilisateurs des appareils photo sous-marins additionnés à une taille de capteur importante compenseront aisément ce point.

Le centre optique des WACP-1 et WACP-C sont à la même distance, ce qui signifie que les deux optiques partagent les mêmes compatibilités optiques. Cependant, en raison du diamètre plus faible du WACP-C (qui le rend plus compact mais lui fait perdre de la luminosité), le contrôle de la mise au point n’est pas supporté, et de plus les optiques lumineuses, à large diamètre, ne seront pas compatibles. Pour des contrôles optimaux des fonctions de zoom et de mise au point, le WACP-1 sera préféré.

Le WACP-C sera donc plutôt réservé à des amateurs experts limités dans leur budget, et on peut le faire évoluer via un passage SAV en WACP-1 pour un prix similaire cumulé. Le WACP-1 sera davantage réservé au professionnel qui accepte de payer le prix sans concessions à la qualité.

Conclusion

En terme de qualité d’image (piqué), voici les résultats des systèmes les plus piqués par ordre croissant:

  • dôme sec (plus le diamètre sera important, plus le piqué sera important)
  • optiques grand-angle humides (WWL-C, WWL-1B)
  • WACP-C
  • WACP-1
  • WACP-2

Les WACP procurent donc des images plus piquées que les meilleures optiques grand-angle sur les meilleurs dômes, et de façon très visible en bord d’image. Il donne également la possibilité d’utiliser des ouvertures plus lumineuses pour des situations de basses lumières, ou pour équilibrer des expositions d’arrière-plan. Le WACP-1 dispose d’une lentille optique frontale plus petite que la plupart des dômes et fait la mise au point sur la lentille avant, permettant des prises de vue en CFWA (close focus wide angle ou proxi grand-angle). Leur polyvalence avec l’utilisation de zooms compatibles est inégalée à ce jour. Les vidéastes disposent avec cette optique de plans serrés, grand-angle ou ultra grand-angles sur une seule et même optique.

En raison de leur prix, WACP 1 et 2 se réservent plutôt aux professionnels (ou aux experts ayant les moyens de se faire plaisir !) mais produiront les résultats les plus piqués. Le WACP-C lui reste accessible à l’amateur car à peine plus cher qu’un grand dôme sec, mais avec de meilleurs résultats optiques. Comme le WACP-1, il optimisera des zoom grand-angles démarrant autour de 28mm. Toutes ces optiques WACP permettront le zooming, et la mise au point de 0 cm à l’infini. Tous ces systèmes optiques font directement étanchéité et se connectent au caisson étanche.

Le WACP sera donc le complément indispensable de tout matériel photo expert ou professionnel. si vous souhaitez des images sous-marines sans concession sur la qualité.

Partager cet article >>

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp
Vous allez surement aimer

...dans la même thématique

optiques wacp nauticam

Les optiques WACP de Nauticam

Objectifs secs WACP Nauticam: la série professionnelle La série des WACP Nauticam a reculé la barrière du piqué et de la définition sous l’eau. Ces

conseils couleurs video charvet

Filtrer ou éclairer sous l’eau

Tout plongeur l’apprend dans son cursus de validation de niveau: les couleurs s’éteignent sous l’eau, en commençant par les rouges, puis les oranges. Si vous utilisez un appareil photo dans son caisson, cela ne suffira pas: vos images seront bleutées et fades.

viseur nauticam

Les viseurs Nauticam

Découvrez les nouveaux viseurs Nauticam dans cet article du blog Subchandlers. Notre expert photo sous-marine nous les présente !

join sub club

Abonnez vous et recevez pleins de cadeaux !

Newsletter