plongée sous-marine

Les Gilets de Plongée

Le gilet de plongée ou gilet stabilisateur (stab, SGS) est un équipement du plongeur en scaphandre autonome, qui lui permet de gérer sa stabilisation dans l’eau, d’éviter de palmer pour remonter à la surface et de s’y maintenir sans effort.

Composition

Il se compose :

  • D’une enveloppe simple ou double, étanche et gonflable permettant d’y introduire de l’air par l’intermédiaire de l’inflateur relié par le direct system lui même branché sur le premier étage du détendeur. Cette enveloppe assure la stabilisation du plongeur quelque soit sa profondeur. Il peut ainsi augmenter sa flottabilité en ajoutant de l’air ou la diminuer en en enlevant. Cette enveloppe est en tissu robuste : le cordura.

  • D’un backpack rigide (plastique, aluminium) dans la majorité des cas pour permettre la fixation de la bouteille dans le dos par l’intermédiaire d’une ou de plusieurs sangles. On peut y adapter un kit de fixation pour un bi bouteille.

  • De plusieurs purges : 1 haute sur l’épaule droite du plongeur lui permettant de vider le gilet en position verticale tête vers le haut, d’une basse côté droit pour le vider tête vers le bas, d’une purge lente au niveau de l’inflateur et souvent d’un fen-stop qui est une purge au niveau du tuyau annelé de l’inflateur.

  • D’un dosseret rembourré pour le confort du plongeur

  • De poches à fermeture éclair ou velcro pour y ranger des accessoires ainsi que de nombreux anneaux en plastique ou inox pour l’accroche de lampe, d’appareil photo ou d’un bloc de décompression.

  • L’inflateur est le bloc de commande du gilet, il est composé d’un boîtier avec un bouton pour le gonflage, un bouton de purge, et d’un embout pour gonfler le gilet à la bouche si besoin. Certains inflateurs dit détendeurs permettent au plongeur de respirer dessus. Il est relié au détendeur par un flexible de direct system pour son alimentation en air. Enfin, il est fixé au gilet par un tuyau annelé souple.


Différents types de gilets

On distingue :

  • Les gilets réglables : Ce sont les plus répandus. Le volume d’air se situe dans le dos et sur les côtés du ventre. Des sangles d’épaule permettent un bon ajustement en fonction de la morphologie du plongeur ce qui le rend modulaire et simple.

  • Les gilets enveloppants : Ils sont peu répandus. Le volume d’air se situe dans le dos mais aussi au niveau des épaules, du ventre et de la poitrine. Ce sont de gros volumes mais assez peu confortables et encombrants en plongée.

  • Les gilets dorsaux : Le volume d’air est exclusivement dans le dos ce qui a pour avantage de dégager complètement le torse du plongeur. L’enveloppe ne crée aucune gêne au cours de la plongée. La flottabilité dorsale a cependant tendance à maintenir le plongeur en position horizontale. Les wings sont des gilets dorsaux modulaires que le plongeur va monter en fonction des ces besoins. Il choisi son enveloppe (simple, double, volume, encombrement), son harnais, sa plaque dorsale. Ils sont souvent utilisés en plongée tek, spéléo ou sidemount.

  • Les gilets type collerette (fenzy, océane): très utilisés au tout début de l’histoire de la plongée, ne se commercialisent plus hormis pour une utilisation militaire. L’enveloppe est désolidarisée du harnais, le volume se situe autour du cou du plongeur et descend au niveau du torse.


Plusieurs tailles de gilet existent en fonction de la taille et du poids du plongeur. On trouve des gilets pour les enfants ainsi que des coupes pour les morphologies féminines. Certains gilets ont également été pensés pour le voyage: faible encombrement et poids réduit. Vous trouverez sur notre site des articles conseil pour le choix ainsi que l’entretien de votre gilet.

Filtrer par catégories
Tous les articles sont affichés
No more articles to load