photo & vidéo

Les appareils photo sous-marin

Choisir le bon appareil photo numérique pour la pratique de la photo sous-marine n’est pas chose aisée et les embûches sont nombreuses. En effet certaines caractéristiques qui sont un avantage en photographie deviennent un inconvénient en photographie sous-marine, comme par exemple un zoom très puissant type 24-600 mm, qui sera très apprécié dans le sac d’un photographe voyageur, mais dont l’optique trop puissante engendrera sous l’eau du vignetage préjudiciable au grand-angle, une discipline majeure de cette activité. De la même manière, alors que le photographe animalier ou sportif préférera la visée reflex au soleil, le photographe sous-marin lui sera rarement gêné par des lumières parasites fortes, alors que l’hybride au contraire lui apportera tout à la fois performances et miniaturisation. Et l’équipement de base du photographe sous-marin se composant de l’appareil photo, du caisson étanche, des flashes et phares et du complément grand-angle et macro, on comprend que le plongeur photographe voyageur regarde l’encombrement comme une priorité.

Il en découle que quatre classes d’appareils photo numériques émergent en photographie subaquatique : le compact baroudeur, le compact numérique expert, l’appareil photo hybride et l’appareil photo reflex.

Le premier, le compact baroudeur, ou compact étanche, est de loin le plus utilisé puisque la majorité des photographes débutent avec lui pour évoluer, ou pas, ensuite vers des solutions plus techniques. Que rechercher dans un baroudeur pour la photo sous-marine ? La profondeur d’étanchéité n’est pas une clé puisque vous découvrirez en lisant mes articles que tous les compacts étanches finissent pas se noyer sans caisson. Non, l’important sera les fonctions macro, le grand-angle lumineux et si possible de 21-100 mm au format équivalent 35 mm, l’enregistrement au format RAW, si possible un mode semi-auto par molette externe avec touche de sous ou surexposition, la vidéo 4K, et une mise au point autofocus performante entre autres.

La catégorie des compacts experts se caractérise elle par au moins un capteur de taille 1 pouce, une optique grand-angle lumineuse et de qualité type 24-120 mm, un véritable mode manuel avec molettes externes, le RAW, la vidéo 4K, des touches rapides d’accès à la vitesse d’obturation, le diaphragme, la sensibilité et la balance des blancs sans entrer dans le menu mais les capacités macro natives ne sont plus recherchées, ces appareils photos devant être optimisés avec une lentille macro externe. De fait, les performances générales sont certes plus élevées mais la note est aussi plus salée. Le compact expert sera la solution du passionné, qui a fait le tour de son compact baroudeur et veut prendre le contrôle manuel de la création de ses images.

L’appareil photo numérique hybride est aujourd’hui la solution reine en photographie subaquatique. Les optiques interchangeables et la compacité de l’appareil rendent le système sans limites, sauf celle du prix. On pourra ainsi choisir de photographier avec un fisheye sur un dôme sec, ou sur un objectif équivalent 24-80 ou 28-80 mm sur un hublot plat avec un complément grand-angle humide, voire entre un objectif macro direct sur hublot sec ou un objectif standard avec une lentille macro externe humide. Tous les choix seront permis.

Enfin l’appareil photo reflex est au sommet de la pyramide, mais la visée reflex n’étant pas un avantage sous l’eau, il perd progressivement du terrain, à l’exception des professionnels de l’image sous-marine, au bénéfice de l’hybride chez les passionnés.

Filtrer par catégories
Specifications Tg 6 Olympus
  • Guide |

Olympus TG-6: quelles spécifications

Canon G7x Ii
  • Guide |

Canon G7XII Appareil Photo Sous-Marin

Compact Sous Marin Olympus Tg 6
  • Test Produit |

Appareil photo sous-marin TG-6 Olympus

Caisson Olympus Tg 5
  • Guide |

L’olympus TG-5 à la carte

Tous les articles sont affichés
No more articles to load