Nos Amis Plongeurs

récit de plongeur

Premier niveau de plongée sous-marine : le passage de l’Open Water Diver SSI !

Marine nous raconte sa formation en plongée sous-marine avec l’Argonaute à Toulouse

Après avoir passé son baptême de plongée sous-marine Try Scuba SSI à l’Argonaute en Septembre 2020, Marine a décidé de se lancer dans la formation de plongée sous-marine Open Water Diver SSI. Elle nous partage son récit et l’envie de continuer à plonger, en milieu naturel cette fois !

Le niveau 1 de plongée sous-marine Open Water Diver SSI

C’est parti pour l’Open Water Diver pour Marine ! Elle commence le programme de formation SSI toujours avec son instructeur Jean-Sébastien, mais cette fois-ci avec un binôme, également élève avec elle. Les premières plongées ont lieu à la fosse de l’Argonaute.

On y pratique des exercices en immersion comme le vidage de masque, les différentes remontées d’urgence, l’assistance à son binôme de palanquée en manque d’air ou l’ouverture du parachute. Cette fois, Marine accompagnée de son binôme et de l’instructeur SSI, descend tout au fond de la fosse à 15 mètres de profondeur !

Après avoir fait au moins 6 plongées à la fosse, l’équipe partira plonger en milieu naturel, à Port Leucate. Après un réveil à l’aube et quelques heures de route, ils embarqueront sur un bateau d’un club de plongée de Port Leucate avec d’autres personnes qui passent différents niveaux de plongée. Elle s’était entrainée à faire le pas de géant à la fosse de l’Argonaute, mais là, c’est vraiment depuis le bateau et on tombe directement dans le grand bleu !

open water ssi mer
Préparation à bord pour la première plongée en mer

Cette fois c’est du sérieux ! lors de la première plongée la palanquée évolue autour du bateau et effectue des exercices connus mais cette fois-ci en eau salée ! La flottabilité est modifiée par la salinité de l’eau de mer. Le binôme doit s’adapter dans un premier temps au milieu marin, et apprendre des gestes méconnus du milieu artificiel, comme le palmage en grenouille pour éviter de remuer les fonds sableux.

Pour la première fois également les élèves plongent avec des combinaisons à cagoule pour se protéger du froid de l’eau de mer. On est en juillet mais l’eau de mer n’est pas aussi chaude que celle de la fosse de l’Argonaute.

Il lui est également difficile de se stabiliser dans un premier temps, mais l’instructeur montre à sa palanquée comment se repositionner facilement en basculant à l’horizontal, aidé du poids des bouteilles de plongée sous-marine. Enfin, lors de la deuxième plongée de la journée, Marine perd sa palanquée, n’ayant que très peu de visibilité.

C’est la panique car à ce moment-là, le bateau est parti plus loin, laissant la palanquée des Open Water Diver SSI en mer, censés effectuer un parcours. Heureusement son instructeur la retrouve très vite et la palanquée réussit à effectuer le parcours prévu, en s’orientant avec le compas et la forme des fonds sableux indiquant le sens du rivage.

instructeur ssi argonaute
Marine et Jean-Sébastien, instructeur SSI

Vers la fin de la 2ème plongée, il lui reste encore assez d’air dans son bloc de plongée sous-marine pour repartir faire une petite dernière, plutôt que d’attendre les autres sur le bateau. La voilà donc repartie plonger avec son instructeur SSI Jean-Sébastien. La palanquée aura pu observé des rougets, des sars et d’autres poissons de couleurs et des petits poissons noirs, de gros Bernard-l’ermite.

Que voudriez-vous partager à travers ce témoignage ?

Le fait d’être en milieu artificiel est rassurant mais plonger en mer est tout à fait différent ! On est immergé dans le monde sous-marin et soumis aux forces de la nature, au courant et aux marées, et à la faune et la flore qui nous entoure. C’est une émotion intense qui vous submerge, comme lorsqu’on arrive dans un pays qui nous est totalement étranger, entre méfiance et euphorie !

Après avoir découvert la plongée sous-marine en milieu artificiel à la fosse de l’Argonaute, où j’ai pu prendre confiance en moi in situ, c’était une suite logique que de poursuivre la formation jusqu’à la plongée sous-marine en milieu naturel. Ma première journée de plongées en mer restera à jamais un souvenir inoubliable, notamment le souvenir que je me sentais de plu sen plus à l’aise au fil des trois plongées de la journée.

Partager cet article >>

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp
Vous allez surement aimer

...jolies histoires par d'autres plongeurs

poisson clown mer rouge

Séjour plongée à Marsa Shagra

Anne nous raconte son incroyable expérience en Mer Rouge à Marsa Shagra, où elle est partie à la rencontre des tortues et des requins !

voyage plongee egypte

Mon premier voyage plongée

Qui aurait cru qu’un jour dans ma vie, je mettrais les pieds en Egypte ? Certaines fois, il faut juste se laisser porter (par le courant), rien ne sert de réfléchir… Et avant même de dire “plouf”, nous voilà en Egypte !

periple-plongee-mer-rouge

Périple de jeune plongeuse en Mer Rouge

Césarine est partie plonger en Mer Rouge à Marsa Shagra, avec l’Argonaute. Elle nous raconte son aventure de jeune plongeuse Open Water Diver dans les eaux bleues de la Mer Rouge…

Subchandlers Marsa Shagra Egypte

La première grande aventure de ma petite vie

Qui aurait cru qu’un jour dans ma vie, je mettrais les pieds en Egypte ? Certaines fois, il faut juste se laisser porter (par le courant), rien ne sert de réfléchir… Et avant même de dire “plouf”, nous voilà en Egypte !

join sub club

Abonnez vous et recevez pleins de cadeaux !

Newsletter