Les meilleurs détendeurs de plongée sous-marine en 2020

Meilleurs Detendeurs Plongee 2020
Dans cet article nous avons laissé la parole à notre technicien réparateur, agréé par toutes les grandes marques de plongée. Il fait le point sur les meilleurs détendeurs de plongée 2020 afin de vous aider à faire votre choix.

Dans cet article nous avons laissé la parole à notre technicien réparateur, agréé par toutes les grandes marques de plongée, maintenant et réparant les détendeurs depuis presque deux décennies, et bien sûr plongeur.

On m’a souvent demandé : Pour vous quel est le meilleur détendeur de plongée? C’est une question qui est difficile car plusieurs critères entrent en compte : la performance, la fiabilité, le prix, la légèreté, la qualité de fabrication, la simplicité, voire la provenance. En fonction de la caractéristique recherchée la plus importante, le meilleur détendeur sera différent d’une personne à l’autre.

Vu la quantité des détendeurs de plongée proposés par les différentes marques, j’ai réalisé une présélection de 4 modèles qui ont retenu mon attention dans 4 types différents, ce qui ne veut pas dire évidemment que les autres ne sont pas dignes d’intérêt:

  • 1er étage surcompensé et 2eme étage compensé
  • 1er étage compensé et 2eme étage compensé
  • 1er étage compensé et 2eme étage non compensé
  • 1er étage non compensé et 2eme étage non compensé
Meilleurs Detendeurs Plongee 2020

Explications sur les technologies des détendeurs de plongée

1ere étage surcompensé :
La surcompensation à pour effet une augmentation de la moyenne pression au cours de la plongée. La membrane surcompensée permet une augmentation de la moyenne pression avec la pression ambiante, ou en fonction de la pression de la bouteille de plongée, ce qui a pour effet d’augmenter la performance du 2eme étage et le débit de l’inflateur de la stab en profondeur ou en fin de plongée. Une 2eme membrane protège l’intérieur du 1er étage de détendeur de la pollution et du givrage. Le piston surcompensé permet une augmentation légère de la moyenne pression avec la baisse de la pression de la bouteille de plongée ce qui rend le 2eme étage plus performant en fin de plongée.

1er étage compensé :
La compensation à pour effet une stabilité de la moyenne pression quelque soit la pression de la bouteille de plongée. La performance du 2eme étage n’est pas altérée par la baisse de la pression au cours de la plongée.

1er étage non compensé :
La moyenne pression va diminuer au fur et à mesure que la pression de la bouteille va baisser. Le 2eme étage verra ses performances diminuer en conséquence.

2eme étage compensé :
Un système va introduire la MP, à travers l’axe du clapet, dans une chambre dite de compensation où elle exerce une force égale et opposée à celle reçue par le clapet. Les efforts inspiratoires sont moins important que sur un non compensé.

1er étage surcompensé 2ème étage compensé

Détendeur de plongée Scubapro mk25 evo s600

Le 1er étage à piston surcompensé à tourelle MK25 evo est successeur du très réputé MK25. Une amélioration lui a été apportée avec un système en cours de brevet le XTIS (système d’isolation thermique) améliorant de 30 % la résistance au givrage de son prédécesseur. La tourelle comporte 5 sorties MP permettant une très bonne répartition des flexibles. Il possède 2 sorties HP. La moyenne pression est réglable de l’extérieur par un technicien. Le 1er étage débite 8500 litres/min à 200 bars.

Le 2eme étage S600 à clapet compensé limite l’effort inspiratoire quelle que soit la profondeur. Une molette de réglage et un volet Venturi (dive/predive) permet de moduler l’effort inspiratoire. Le débit d’air est de 1850 litres/min à 200 bars avec un travail de 0.86 joules/litre

Detendeur Mk25 Scubapro

Mon avis : Le Mk25 est sûrement parmi les 1er étage les plus performants voire le plus performant. Pour information, en 2013, Scubapro a démontré qu’un mk25 pouvait alimenter 135 plongeurs sous-marins pendant 10 minutes sans aucun soucis. Par contre, du fait que se soit un piston, le mécanisme n’est pas isolé du milieu ambiant, il est donc assujetti à la pollution de l’eau qui peut altérer son fonctionnement. Le piston est une pièce fragile et la moindre rayure ou défaut de rinçage fait que la moyenne pression devient instable et la révision peut alors coûter cher si son remplacement est nécessaire. Le réglage de la moyenne pression est moins facile que sur un membrane, mais la tourelle permet de bien répartir les flexibles. Le S600 est une référence en terme de 2eme étage et beaucoup de moniteurs en sont équipés, même s’il existe plus performant pour plus cher (A700, S620), il est fiable, stable, et à gros débit.

Détendeur de plongée Aqualung Leg3nd MBS

Le premier étage surcompensé membrane est plus gros que son prédécesseur le Legend 2 mais avec une résistance au givre de +70%. Il possède 4 sorties MP et 2 sorties HP. Le gros avantage du Leg3end est le système ACD (Auto Closure Device) qui est un système de fermeture automatique dès lors qu’on l’enlève du robinet. L’eau et les polluants ne peuvent donc pas rentrer dans le premier étage. La surcompensation réduit de 20% l’effort inspiratoire sur des plongées profondes.

Le 2eme étage compensé présente un système ingénieux le MBS (Master Breathing System) qui couple la molette de sensibilité à celle du venturi rendant un réglage facile et intuitif. Il est équipé de l’embout Confo Bite particulièrement confortable et limitant l’effort maxillaire. Un flexible AquaFlex relie le 1er au 2eme étage plus souple limitant le tiraillement de l’embout. Il est compact et léger en bouche. Il débite 1500 l/min avec un travail inspiratoire de 0.7Joules/litre

Detendeur Leg3nd Aqualung

Mon avis : Le leg3nd MBS est le digne successeur du Legend 2 Lx une référence en terme de performance, et de fiabilité. Le couple clapet/siège utilisé dans les premiers étage Aqualung depuis plus de 20 ans est d’une incroyable fiabilité ce qui rend le détendeur très stable et résistant. Le siège étant amovible, il y a toujours possibilité et à moindre coût de retrouver la stabilité d’origine.

Détendeur de plongée Apeks XTX 200

Le 1er étage FSR membrane surcompensé avec une chambre sèche peut être utilisé en eau froide. Tout comme le Leg3end, la moyenne pression va augmenter plus vite que la pression hydrostatique augmentant la performance en profondeur. Il présente d’origine 4 sorties MP et 2 sorties HP assez bien réparties. Une 5eme sortie MP optionnelle peut être installée.

Le 2eme étage XTX compensé à la particularité d’être réversible avec une configuration flexible droite gauche interchangeable. Le surpresseur possède 2 positions, une à faible débit pour le gonflage de parachute de plongée et une à plus fort débit pour purger le détendeur. Le 2eme étage est livré d’origine avec 2 déflecteurs interchangeable permettant d’orienter les bulles différemment. Il possède un réglage Venturi et de sensibilité dissocié. Sont effort inspiratoire est de 0.7joules/litre. Un flexible Aquaflex relie le premier au 2eme étage. Hors Europe, le détendeur peut être nettoyé pour une utilisation 100% oxygène.

Detendeur Xtx 200 Apeks

Mon avis : Ce détendeurs est très prisé par le plongeur tek, les spéléos et les pompiers de par la réversibilité et les performances de ce modèle. Il est à la fois de conception simple et très fiable. Il a été normé avec une rotule en option, assez rare pour être noté. Cependant les pièces et révisions coûtent souvent plus chers que les détendeurs concurrents.

Détendeur de plongée Cressi T10 Cromo Master

Le1er étage surcompensé à membrane permet l’augmentation de la moyenne pression avec la baisse de la pression dans la bouteille (0.8bars de plus à 50 bars). Il possède un kit anti givre et une chambre étanche permettant une utilisation en eau froide et polluée. Il comporte 4 sorties MP et 2 sorties HP.
Il est compact et léger.

Le 2eme étage compensé possède une membrane ovale surdimensionnée rendant la respiration plus régulière. Une molette de réglage de sensibilité permet d’ajuster l’effort inspiratoire. Un volet Venturi positionné sur le haut du boîtier pour une position dive/predive. La Fourchette pivote avec un angle important limitant les frictions ce qui a pour effet un effort inspiratoire record : 0.6 joules/litre

Detendeur T10 Cromo Cressi

Mon avis : C’est le détendeur le plus léger et ayant le moins d’effort inspiratoire de ma sélection. Cressi a fait beaucoup d’effort sur la fiabilité et performance de ce détendeur. Le clapet du 1er étage n’est cependant pas aussi fiable et résistant que celui d’Aqualung ou d’Apeks. Il est cependant le moins cher de la sélection.

Mon choix personnel : Pour sa performance, sa fiabilité, sa modularité, sa simplicité mon choix se tournerait vers le XTX 200 référence de la plongée tek.

1er étage compensé 2eme étage compensé

Détendeur de plongée Aqualung Core

Doté d’un 1er étage compensé à membrane, il possède comme son grand frère Legend le système ACD. Il possède 2 sorties HP et 4 sorties MP. Il peut se décliner en version Suprême avec une chambre sèche pour une utilisation eau froide. Il est compact avec un poids de 510 g en Din. On retrouve le clapet ultra fiable du Legend.

Le 2eme étage compensé avec volet Venturi permet de stopper le débit continu en surface. Il est livré avec le confortable embout ConfoBite pour un poids de 175g. Son travail inspiratoire est de 0.8 joules/litre et son débit de 1450 litres/min

Core Aqualung

Mon avis : Digne successeur du très connu Titan Lx, il est très performant et très fiable. Le système ACD d’origine lui évite l’entrée d’eau dans le premier étage prolongeant ainsi son fonctionnement optimal.

Détendeur de plongée Mares Dual Adj 52x

Le 1er étage compensé à membrane est équipé du système AST (Auto Sealing Technology) évitant l’entrée d’eau dans le premier étage. Le NCC (Natural convection Channel) permet une meilleure résistance au givre.Il possède 2 sorties MP privilégiés 2 sorties MP standards et 2 sortie HP. Son poids est de 513g en version DIN.

Le 2eme étage compensé avec molette de réglage de sensibilité permet de régler l’effort inspiratoire. Il possède le système VAD:le tube de dérivation envoie l’air vers l’embout, créant un tourbillon avec une zone de basse pression au centre, qui maintient la membrane enfoncée durant l’inspiration, offrant une respiration très sensible et facile à toutes les profondeurs. Son poids est de 185g. Un flexible Superflex relie le 1er au 2eme étage pour un meilleur confort.

Detendeur Dual 52x Mares

Mon avis : Beaucoup de technologie brevetée par Mares se trouve dans ce détendeur : AST, NCC, VAD et la molette de réglage de sensibilité. Mares à fait de gros effort concernant la fiabilité du couple siège/clapet, ce qui n’était pas le cas auparavant. Je trouve dommage que dans le kit de révision la membrane ne soit pas comprise comme chez les concurrents. De plus je n’ai trouvé aucune donnée concernant le débit du premier étage ni le travail inspiratoire du 2eme qui aurait pu me permettre de le comparer avec les autres.

Détendeur de plongée Scubapro Mk11 C370

Le 1er étage à membrane compensée est en laiton chromé qualité marine. Il possède 2 sorties MP haut débit, 2 sorties MP standard et 2 sorties HP. Son poids est de 490 g en version DIN avec un débit de 5500 litres/minute à 200 bars.

Le 2eme étage compensé avec réglage de sensibilité et volet Venturi facilite la vie du plongeur. Le boîtier est compact, robuste en nylon renforcé. Son poids est de 171g pour un débit de 1600 litres/minutes à 200 bars et un travail de 0.9 joules/litres

Detendeur Mk11 Scubapro

Mon avis : C’est le détendeurs le plus léger de ma sélection, ce qui en fait un compagnon idéal de voyage. Il est aussi parmi les plus performants. La fiabilité des pièces Scubapro en fait un détendeurs très stable. Très bon rapport qualité/prix /performance.

Détendeur de plongée Beuchat VR300

Le 1er étage à membrane compensée avec 4 sorties MP et 2 sorties HP a un poids de 1020 g ce qui en fait le plus lourd de ma sélection mais de fabrication 100% marseillaise. Son look est élégant et peut être utilisé en haut froide.

Le 2eme étage compensé avec volet Venturi est compact et propose un travail respiratoire de 1.3 joules/litres.

Detendeur Vr300 Beuchat

Mon avis : Détendeur 100% français ce qui a le mérite d’être mentionné. Certes il possède un effort inspiratoire plus important que les concurrents mais il est aussi le seul à rester aux normes CE passé 80m de profondeur.

Mon choix personnel : Le Core est un très bon rapport performance, fiabilité prix, mais le mk11 C370 est aussi un choix judicieux pour les plongeurs voyageur…difficile de choisir !!

1er étage compensé 2eme étage non compensé

Dans cette catégorie je n’ai sélectionné que 3 modèles car de plus en plus, les marques préconisent des 2eme étages compensés sur des 1er étages compensés.

Détendeur de plongée Aqualung Titan

Le 1er étage membrane compensé est semblable au Core sans le système ACD il possède 4 sorties MP et 2 sorties HP bien réparties. Un revêtement en polyuréthane protège le corps des chocs. Il est petit et léger.

Le 2eme étage non compensé avec réglage Venturi possède un capot déclipsable facilement sans outils pour un bon rinçage de l’intérieur. Il a un débit de 1450 litres/min avec un travail respiratoire de 1 joule/litres.

Detendeur Titan Aqualung

Mon avis : Il bénéficie des pièces de haute qualité d’Aqualung et de la fiabilité du 2eme étage qui existe depuis des années et qui a fait ses preuves dans de nombreux centres de plongée.

Détendeur de plongée Cressi MC9 compact

Le 1er étage membrane compensé est très compact avec 2 sorties HP et 4 sorties MP. Il affiche un débit de de 4500 litres/minute pour un poids en DIN de 450g

Le 2eme étage non compensé est très compact et léger avec un large capot facilitant la purge. Il possède un volet Venturi sur le haut et un levier anti frottement breveté qui diminue son effort inspiratoire : 1 joule/litre.

Detendeur Mc9 Compact Cressi

Mon avis : Existe aussi en blanc pour les femmes. Ce détendeur, compact et léger est idéal pour les voyages. Il utilise la technologie DFC. Le clapet du 1er étage cressi a par contre tendance à s’user assez vite et la moyenne pression devient assez instable.

Détendeur de plongée Mares dual 15X

Le 1er étage compensé à membrane en T dispose de 2 sorties HP et 4 sorties MP. Il utilise la technologie DFC (Dynamic flow contrôle) réduisant la baisse de la moyenne pression lors de l’inspiration. Un flexible Superflex relie le 1er au 2eme étage permettant une meilleure liberté de mouvement.

Le 2eme étage non compensé est compact sans volet Venturi mais avec le système breveté Mares du VAD (vortex assisted design), un tube de dérivation fait arriver l’air directement vers l’embout créant un tourbillon, rendant la respiration plus facile.

Detendeur Dual 15x Mares

Mon avis : La pré-orientation des sorties permet une bonne répartition des flexibles. Une grosse amélioration a été faite chez Mares concernant la fiabilité de son clapet HP, ce qui rend ce détendeur fiable et performant.

Mon choix personnel : Le Titan est le moins cher de ma sélection. La fiabilité du clapet HP d’Aqualung contribue à la durabilité de ce modèle dans le temps ce qui en fait mon préféré.

1er étage non compensé 2eme étage non compensé

Détendeur de plongée Aqualung Calypso

Le 1er étage à piston simple est compact, léger et ayant depuis des décennies montré sa fiabilité et ses performances. Il est doté de 4 sorties MP et 1 sortie HP. Le piston de grand diamètre permet une meilleure stabilité de la moyenne pression. Il existe également en version Nitrox en DIN M26.

Le 2eme étage non compensé a un volet Venturi latéral facile d’accès et son capot est déclipsable facilement pour un meilleur rinçage. Les ouvertures latérales évitent la mise en débit continu lors de la nage à contre courant. Le travail inspiratoire est de 1J/ litres avec un débit de 1300 Litres /minutes à 200 bars.

Detendeur Calypso Aqualung

Mon avis : Le calypso est une référence comme détendeur club, il est simple, fiable, facile d’entretien. Le gros avantage est que le siège du premier étage est amovible et remplaçable à moindre coût en cas de détérioration. La version étrier peut être équipée d’un surfiltre permettant de limiter l’entrée de polluant dans le premier étage.

Détendeur de plongée Scubapro MK2 Evo R195

Le 1er étage à piston non compensé a été amélioré grâce à un piston plus large permettant une meilleur performance: 15% de plus. Le système d’isolation étendu (XTIS) permet d’accroître la résistance au givrage de 50% par rapport à l’ancien modèle. Il est équipé d’une sortie HP et 4 sorties MP.

Le 2eme étage R195 non compensé est le digne successeur du R190 qui a équipé de nombreux club. Il comporte une large membrane pour un meilleur confort respiratoire. Le volet Venturi latéral est facilement accessible même avec des gants. Il a la particularité d’être réversible sans ajout de pièce en plus.

Detendeur Mk2 Scubapro

Mon avis : La fiabilité et les performances du MK2 n’ont plus à être démontré. Tout comme le calypso, le siège du premier étage est remplaçable, ce qui n’était pas le cas du précédent. Le gros avantage est la réversibilité du 2eme étage. Le prix est par contre un peu rédhibitoire par rapport à la concurrence.

Détendeur de plongée Cressi Ac2 Compact

Le 1er étage à piston simple possède 4 sorties MP et 1 sortie HP. Il a un débit de 2100 litres/minutes avec une perte de charge de 0.8 bars ce qui le rend très performant, très simple et fiable. La moyenne pression peut être réglée très facilement par le technicien de l’extérieur grâce à une molette.
La molette de DIN est entièrement métallique, donc plus robuste et préhensible sans dommage avec une clé en cas de blocage.

Le 2eme étage non compensé est compact, léger et très performant pour la gamme. Le volet Venturi se situe sur le dessus. Le bouton de purge fait quasiment la totalité du capot ce qui est très appréciable pour les débutants. L’effort inspiratoire est de 1J/litre

Detendeur Ac2 Compact Cressi

Mon avis : Ce détendeur est très fiable et très performant pour un prix très abordable. J’apprécie de pouvoir régler la moyenne pression sans à avoir à le démonter, ce qui n’est pas le cas de ses concurrents. Le volant DIN métallique est aussi un argument de poids pour les utilisations intensives en club. Par contre, il est dommage que le siège fassee intégralité du corps, il n’est donc pas remplaçable à moindre coût.

Détendeur de plongée Mares Rover 2S

Le 1er étage à piston non compensé dispose d’ 1 sortie HP et de 4 sorties MP. Il est compact, fiable et léger. Il utilise le DFC breveté (Dynamic Flow Control) qui permet de minimiser la baisse de moyenne pression lors de l’inspiration. Le siège n’est malheureusement pas amovible et ne peut donc être changé à moindre coût.

Le 2eme étage non compensé utilise la technologie VAD (Vortex Assisted Design) qui est un tube de dérivation qui envoie le flux d’air vers l’embout créant un tourbillon qui facilite l’inspiration dans toute les conditions.

Detendeur Rover 25 Mares

Mon avis : C’est l’un des moins chers de ma sélection. Il est robuste et fiable et fait le job qu’on lui demande. C’est un très bon rapport qualité/prix.

Mon choix personnel : Le Cressi AC2 Compact est un bon rapport qualité prix performance. Il a en plus la possibilité de régler la MP de l’extérieur ce qui n’est pas le cas des ses concurrents. Il est robuste, fiable et le 2eme étage est léger et compact: idéal pour la plongée loisir.

Conclusion

Il m’est aussi difficile de répondre à la question de quel est le meilleur matériel qu’un garagiste de savoir quelle est la meilleure voiture. Tout dépend de vos attentes, de votre budget. Il y a énormément de détendeurs et il m’a été difficile de faire une pré sélection, il y a des détendeurs de plongée dont je n’ai pas parlé et qui valent le coût et de toutes façons, tous les détendeurs qui sortent sur le marché sont conformes à la norme européenne EN250 à savoir :

Detendeurs Plongee Sous Marine

Les tests sont effectués à 50 bar (HP), 6 bar de pression ambiante (50 mètres), avec une amplitude ventilatoire de 2,5 l (inspiration/expiration), le débit ventilatoire est de 62,5 litres/minutes (25 cycles/minutes), la température doit être de 10°C et 4°C pour la mention « eau froide », le travail respiratoire ne doit pas excéder 3,0 J/l, les pics de pression pendant l’inspiration et l’expiration doivent se situer dans un créneau de ± 25 mbar, le travail respiratoire positif pendant l’inhalation ne doit pas excéder 0,3 J/l, les pics de pression lorsque le travail respiratoire positif n’est pas mesurable ne doivent pas excéder 10 mbar, les pics de pression lorsque le travail respiratoire est mesurable ne doivent pas excéder 5 mbar.

Dans mes choix, j’ai autant tenu compte de la fiabilité dans le temps, de la qualité des pièces détachées que des performances. Il est bon de rappeler que tous les équipements de plongée, que ce soit les gilets stabilisateurs, les détendeurs et manomètres, les bouteilles de plongée, les ordinateurs de plongée doivent être entretenus avec rigueur pour plonger en toute sécurité. Les détendeurs doivent être rincés avec de l’eau douce et désinfectant spécifique surtout ceux de club de plongée ou de centre de plongée. Le monde subaquatique ne tolère pas l’à-peu-près, et le rôle d’un détendeur est de respirer, donc, tous les 2 ans, il est préconisé de faire réviser son détendeur dans un centre SAV agréé par la marque de votre régulateur. Le technicien changera les kits joints. N’hésitez pas à vous renseigner dans votre magasin l’Argonaute pour découvrir nos produits et nos promotions.

Vous avez aimé ? Partagez !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Vous allez surement aimer

...dans la même thèmatique

join sub club

Abonnez vous et recevez pleins de cadeaux !

Newsletter