plongée sous-marine

Le flash sous-Marin

Vous l’avez compris, il est nécessaire d’apporter de la lumière pour réaliser de belles photos sous-marines. Si le pratiquant mixte photo vidéo préférera un phare vidéo étanche comme premier équipement d’éclairage sous-marin, le pur photographe, lui aura tout intérêt à prendre un flash sous-marin. La puissance instantanée délivrée par un flash étanche est sans commune mesure avec celle du phare le plus puissant et figer l’action deviendra alors possible.

Le flash sous-marin vous demandera plus de technicité cependant. Contrairement à un éclairage continu on ne voit pas la zone éclairée sauf s’il est muni d’une lampe pilote. Il faut aussi apprendre à maîtriser son flash : gestion de la puissance et du nombre guide, récupération du signal d’exposition automatique TTL, positionnement de votre flash seront les premiers challenges que vous rencontrerez en utilisant votre flash étanche sous l’eau pour la première fois. Éclairer sous l’eau s’apparente à la photographie de studio : il faut diriger et contrôler ses sources de lumière.

Mais avant de plonger avec, il vous faut choisir votre premier modèle de flash sous-marin… Outre la pléthore de marques et de modèles sur le marché d’aujourd’hui qui peut vous perdre, il vous faudra être à même de choisir à travers les bonnes caractéristiques techniques : profondeur d’étanchéité, automatismes et récupérations du signal de flash, bras technique utilisé pour le déporter, température de couleur de votre flash et qualité de la répartition lumineuse, nombre de réglages manuels, puissance en nombre-guide ou W/s, vitesse de recyclage, autonomie… Un flash sous-marin, s’il est bien choisi, vous suivra fidèlement durant de nombreuses années.

Un photographe sous-marin chevronné recherchera une exposition manuelle au flash pour en tirer le plein potentiel. Un appareil photo n’ayant pas de thermocolorimètre intégré (appareil de mesure de la couleur), il exposera toujours en fonction d’un gris neutre 18%. Les sujets clairs seront donc sous-exposée et les sujets sombres surexposés. Apprendre à exposer manuellement permet donc d’obtenir des expositions bien meilleures que toutes les fonctions automatisées des appareils photo numériques actuels.

Le flash sous-marin technique idéal, celui que vous conserverez de nombreuses années, aura donc une puissance confortable (NG d’au moins 20, idéalement 30), une profondeur d’étanchéité suffisante à couvrir vos futurs usages (60 ou 100m), de nombreux réglages manuels de la puissance, une bonne répartition lumineuse, une bonne autonomie, un recyclage rapide.

Nos articles de conseil vous permettront de bien choisir votre premier flash, puis d’optimiser son utilisation sous l’eau à travers les conseils techniques appropriés, mais également de l’entretenir.

Filtrer par catégories
Flash Sous Marin Retra

Mise à jour finale – Flash Retra

Accessoires Flash Photo Sous Marin
  • Guide |

Les accessoires de votre flash étanche

Converstisseur Ttl Turtle

Convertisseurs de signal flash Turtle

Tous les articles sont affichés
No more articles to load