Plombs

Les plombs de plongée

Le lest de plongée le plus connu est constitué essentiellement d’une ceinture qui œuvre pour balancer la flottabilité du plongeur. Sur cette ceinture sont placés des blocs de plombs, lesquels ont un poids variant entre 0,5 et 2kg chacun. On glisse ces plombs dans les poches fermées ou enfilés directement sur la ceinture. Il existe 2 types de lestage de plomb : les plombs en dur et les sachets de grenailles.

  • - Les sacs de grenailles sont bien adaptés pour les stabs avec poche de plomb intégré, cela évite de déchirer le tissu de la stab lorsque l’on pose son équipement sur une surface dure.
  • - Les sacs de grenailles font moins mal lorsqu'ils tombent sur le pied.
  • - La ceinture Marseillaise est une ceinture élastique qui permet de récupérer la compression de la combinaison lors d’une plongée.

Un bon lestage de plombs facilite l'immersion du plongeur, et lui permet de tenir un palier de décompression. On en trouve de plusieurs types comme la classique ceinture de plomb, les plombs de cheville, le harnais de lestage, les chaussusres à lest, les sacs de grenaille ainsi que le baudrier.

La ceinture marseillaise se fixe autour de la taille et on peut rajouter ou enlever des plombs comme on le souhaite.

Le lestage de plombs aide le plongeur à s’immerger facilement et à tenir un palier de décompression dans l’eau, sans trop de difficulté. Il en existe plusieurs types à l’instar de la traditionnelle ceinture de plomb, les plombs de cheville, le harnais de lestage, les chaussures de lest, les sacs de grenaille et le baudrier. La ceinture de plombs se fixe autour de la taille Les plombs s’y fixent et s’y enlèvent à volonté. Ils peuvent aussi se loger dans les poches. Les plombs de cheville se fixent autour des chevilles comme des bracelets. Ils permettent de maintenir le plongeur dans une position horizontale mais ils ne sont pas très utilisés vu qu’ils fatiguent rapidement. Le harnais de lestage est essentiellement employé par les plongeurs étanches et les apnéistes.

Choisir son lestage de plombs

Un lestage de plombs de plongée doit se choisir suivant le type de plongée que vous allez effectuer. Les apnéiste règlent leur lestage en fonction de la profondeur maximale qu'ils veulent atteindre. Il leur est tou de même conseillé de ne pas trop se plomber pour éviter les accidents et problèmes de flottabilitée. Le plongeur doit ajuster son lestage avant sa mise à l'eau. Pour le plongeur classique, le lestage doit s'effectuer à la surface de l'eau. Ce lestage est à réaliser avec beaucoup de précautions.

Tout d'abord des plombs de plongée doivent se choisir en fonction de la nature de la plongée. Pour les apnéistes, le lestage se règle selon la profondeur qu’ils souhaitent atteindre. Il leur est toutefois conseillé de ne pas trop être plombés pour éviter les accidents et les problèmes de flottabilité. Pour les plongeurs classiques, le lestage s’ajuste lorsqu’ils sont en surface. Le gilet stabilisateur vide est rajouté par des poids, jusqu’à ce que l’eau arrive vers le milieu du masque du plongeur. Cet ajustement se fait, de préférence, en présence d’une autre personne pour rajouter ou retirer les poids plus facilement. Ce lestage est à réaliser avec beaucoup de précaution pour éviter les accidents comme le fait de couler lorsqu’il est trop important ou de remonter rapidement s’il est trop faible.

Régler son lestage afin de flotter au niveau des yeux, gilet dégonflé tout en respirant normalement. Puis, si le contrôle est fait avec une bouteille pleine, il faut ajouter deux kilos pour prendre en compte le poids de l'air qui est utilisé pendant la plongée. Il est judicieux de prendre quelques plombs de 2kg mais aussi quelques plombs de 1 kg pour ajuster son lestage.

En savoir +

5 article(s)

par page

5 article(s)

par page