Couteaux sur gilets stab

Le couteau de plongée fixé sur gilet stabilisateur

Même s'il est réduit, le risque d'emmêlement existe sous l'eau et justifie de disposer d'un outil tranchant (sauf si la loi l'interdit). Si votre choix se porte sur un couteau de plongée sur gilet stabilisateur, vous privilégiez alors la facilitée de maniement de cet accessoire de plongée.

On trouve plusieurs types de poignards et couteaux de plongée.

Le couteau en z ou cisaille de plongée est un crochet avec une fine lame tranchante spécialement conçue pour couper des fils fins. De plus, la forme en crochet réduit le risque de se couper soi-même.

D’abord employé par les plongeurs spéléos, le couteau de plongée en forme de z s’est répandu parmi les plongeurs sur épaves car il permet rapidement de couper des filets de pêche.

Presque tous les couteaux de plongée sont livrés avec un étui. Ils disposent en général de deux sangles afin de pouvoir le fixer à la jambe, au bras, ou sur le gilet. Les étuis ont des sangles extensibles qui compensent la compression de la combinaison de plongée. Un mécanisme de largage rapide (bouton à pression) assure le maintien de la dague de plongée dans son étui : il faut s’assurer qu’il soit bien fixé dans toutes les positions, mais aussi qu’il se libère facilement en cas de besoin. Rincez bien votre couteau après avoir plongé en eau salée pour ne pas qu’il s'oxyde. Lors de votre choix, soyez attentif à sa poignée : elle doit permettre une prise en main suffisante pour s’assurer que votre main ne glisse pas sur la lame si vous devez forcer.

En savoir +

7 article(s)

par page

7 article(s)

par page