Le choix de sa combinaison de plongée

Une combinaison de plongée fait partie de l’équipement de plongée qui nécessite la plus grande attention. L’eau conduit la chaleur de votre corps environ 20 à 30 fois plus vite que celui-ci. Pour bien faire son choix de combinaison, il faut tenir compte de plusieurs éléments importants comme les conditions de plongées, la température de l’eau et la période à laquelle vous décidez de plonger. Vu que votre corps refroidit plus vite dans l’eau qu’en dehors, il est important de choisir une combinaison de plongée qui protège des agressions thermiques. D’autre part, votre combinaison de plongée sous-marine servira aussi à vous protéger de l’abrasion des coraux, brûlures de méduses, piqûres etc. Chaque type de combinaison peut être adapté à un usage précis : snorkeling, apnée, nage avec palme masque tuba, plongée souterraine ou bien plongée sous glace.

Les différents types de combinaisons de plongée

Il existe trois sortes de combinaisons de plongée : les combinaisons humides, les combinaisons étanches et les semi-étanches. Petit tour d'horizon de ces "secondes peaux" disposibles sur le marché :

- La combinaison de plongée humide : 

Combinaison de plongée humide

  • avec épaisseur de 3 mm : pour les eaux chaudes (supérieures à 25°C), protection contre les coraux, le soleil, les abrasions.en néoprène plus ou moins épais. C'est la combinaison la plus répandue qui convient aux eaux dont la température varie de 10 à 32°C. Elle laisse passer une petite couche d’eau entre elle et votre corps. Et c’est la chaleur de celui-ci qui va réchauffer cette eau. Il est donc primordial que la combinaison soit bien adaptée à votre corps puique l'eau se renouvelle constamment. De plus, l’épaisseur de cette combinaison est un critère de choix qui dépend de la température de l’eau où vous plongerez :
  • avec épaisseur de 5 mm : pour les eaux tempérées (eaux comprises entre 15 et 25 °C), confort thermique.
  • avec épaisseur de 7 mm : pour les eaux froides comprisent entre 10 et 15°C, épaisse mais qui procure une liberté de mouvement. Ces combinaisons ont comme principal avantage leur prix réduit mais en contrepartie elles proposent une protection thermique moindre.

- La combinaison de plongée semi-étanche : 

Plutôt destinée aux eaux froides, elle reprend les mêmes caractéristiques qu’une combinaison humide de plongée à la différence qu’elles disposent de manchons au niveau des poignets, des chevilles et du cou pour plus d’étanchéité. Au final, l’eau ne se renouvelle pas : une fine couche enveloppe votre corps. C'est la combinaison de plongée la plus chaude avant de passer sur une combinaison de plongée étanche qui elles nécessitent un apprentissage spécifique.

- La combinaison de plongée étanche : 

Combinaison de plongée étancheComme son nom l’indique, elle vous protège intégralement de l’eau et donc du froid. Les combinaisons de plongée étanches permettent de conserver ses vêtements chauds et secs, comme une sous combinaison de plongée. Ce type de combinaison est à réserver aux plongée en eaux profondes et froides, ou lorsque la répétition des plongées entraîne un refroidissement du corps. Elles sont hermétiques aux entrées d’eau par le cou, les poignets et les chevilles, le flexible direct system est relié au détendeur qui permet de le remplir d’air. Vous ne serez même pas mouillé en sortant de l’eau ce qui la rend idéale en eaux froides et en plongées profondes. On peut distinguer deux types de combinaisons de plongée étanches :

  • En néoprène : avec des épaisseurs allants de 4 à 7 mm, elles possèdent en général une fermeture dorsale et une bonne isolation thermique.
  • En toile trilaminée : composée de trois couches de tissus, légère et solide, elle est prisée par les plongeurs tek. Elle comporte différentes sous-couches à ajuster selon les conditions de plongées. Très amples, l’utilisation de ces combinaisons nécessite le port d’une souris (sous-vêtement), une injection d’air plus importante ainsi qu’une formation particulière.

Quel type de protection thermique choisir suivant la température de l’eau (à titre indicatif)

  • En eaux très chaudes de 28° à 32°: des sous-vêtements, une combinaison en lycra ou des vêtements de ville peuvent être portés comme seconde peau pour se protéger de l’abrasion.
  • En eaux moyennement chaudes de 25° à 32°: un shorty de plongée ou une simple veste de combinaison humide comme protection suffira.
  • En eaux tempérées de 18° à 25°: une combinaison humide intégrale (pas obligatoirement en 7mm d’épaisseur).
  • En eaux très froides de -1° à 21°: une combinaison étanche (portée avec un sous-vêtement type souris adapté à la température de l’eau) avec cagoule et gant de plongée.

Quelle taille choisir pour sa combinaison de plongée ?

Pour bien choisir votre combinaison de plongée, il faut prendre en compte les points ci-dessous. De plus, il est conseillé de prendre ses mensurations à l’aide d’un mètre de couturière. Si vous rencontrez des problèmes avec les correspondances de tailles, n’hésitez pas à nous contacter nos conseillers vous guideront sur le choix de la combinaison de plongée la plus adaptée. Dans notre boutique en ligne nous avons un large choix en combinaison de plongée homme et en combinaison de plongée femme. Chaque fabricant utilise des normes morphologiques différentes : une combinaison de plongée Beuchat, une combinaison de plongée Mares, une combinaison de plongée Cressi, une combinaison de plongée Aqualung ou une combinaison de plongée Scubapro ne taillera pas pareil. Nous mettons à disposition les chartes de taille par marque.

Les critères de choix de sa combinaison de plongée

  • La température de l’eau : Il s’agit du premier élément à prendre en compte mais ce n’est bien évidemment pas le seul. Utilisez là comme point de départ lorsque vous décidez quoi porter.
  • La profondeur : L’eau a tendance à être plus froide en profondeur et les combinaisons humides ont tendance à se comprimer avec l’augmentation de pression.
  • Durée de plongée : Une plongée d’une heure demande plus de protections qu’une plongée qui durerait la moitié. En cas de doute optez pour une combinaison offrant une isolation plus importante.
  • Nombre de plongées : Si vous faites une plongée et non plusieurs d’affilés, vous pouvez avoir besoin de moins de protections. La raison est simple votre corps n’a pas le temps de se réchauffer complètement entre deux plongées.
  • Climat chaud : Il faut parfois faire face à des conditions de plongée impliquant de l’eau froide avec un climat chaud. Il vous faudra alors sacrifier un peu de confort sous l’eau afin afin de prévenir un coup de chaleur et ainsi éviter d’avoir trop chaud avant ou après la plongée.
  • Climat froid : Vous pouvez rencontrer une situation de plongée qui n’impose pas de protection importante dans l’eau, mais où la température extérieure est basse et où vous ne serez pas en mesure de passer sur des vêtements secs. Vous serez bien pendant la plongée mais vous aurez froid après la plongée en patientant dans une combinaison humide mouillée. Dans ce cas là une combinaison de plongée étanche peut être un meilleur choix.
  • Standard ou sur-mesure : La règle d’or pour bien choisir votre combinaison est de trouver le meilleur compromis entre une coupe ajustée et votre confort. Une combinaison mal ajustée augmentera votre déperdition de chaleur. Si vous êtes un plongeur avec un gabarit normal avec une bonne résistance au froid ou que vous plongez en été, vous trouverez une coupe standard adapté. Sinon une combinaison sur mesure (plus chère) vous conviendra mieux.
  • Vous : Les différences physiologiques comme le taux de graisse corporelle, le ratio taille / poids et le métabolisme sont propres à chaque plongeur. Elles ont une incidence sur la vitesse à laquelle vous produisez et dissipez votre chaleur corporelle. Après plusieurs plongées aurez une meilleure idée de l’isolation la plus adaptée suivant les conditions de plongée.

L’entretien de votre combinaison de plongée

Après chaque utilisation de votre combinaison de plongée, il est recommandé de la rincer abondamment à l’eau douce et de la mettre à égoutter sur un cintre approprié. Attention évitez de l’exposer au soleil. Portez une attention particulière à la fermeture éclair, si elle est sale ou pleine de sable, nettoyez là doucement à l’aide d’une brosse à dents trempée dans l’eau savonneuse. Une fois la combinaison de plongée sèche, pliez-là ou roulez-là sans la serrer et rangez là dans un endroit frais et sec.

Les accessoires pour combinaisons de plongée

Votre protection isothermique ne serait pas complète sans les accessoires pour combinaison de plongée qui protègent les extrémités de votre corps : la tête, les mains et les pieds. Vous n’en n’aurez peut-être pas besoin à chaque fois que vous plongez, mais la cagoule, les gants et les bottillons sont les éléments de base de votre matériel de plongée.

  • Les gants de plongée :Les gants de plongée servent à protéger les mains de coupures accidentelles ou de piqûres. En effet nos mains ne sont pas conçues pour retenir la chaleur efficacement. Elles ne sont pas bien isolées et lorsqu’elles refroidissent la première réaction du corps est de réduire la circulation pour garder la chaleur (effet d’engourdissement). gants légers : dans une eau à plus de 21°c vous trouverez des gants en cuir pour une protection contre les coupures gants néoprène : dans une eau à moins de 21° vous aurez probablement besoin d’une protection thermique de fins gants humides en Néoprène. moufles en néoprène : si vous n’utilisez pas de combinaison étanche avec un système de gants étanches, il vous faudra des gants en néoprène épais pour les eaux les plus froides. Ces moufles garderont vos mains au chaud dans des eaux bien en dessous de 10°C.
  • Les chaussons ou bottillons de plongée :Vous portez des bottillons aussi bien comme protection thermique pour marcher avant et après la plongée, ou pour avoir le confort voulu avec des palmes réglables. Il n’y a qu’avec des palmes chaussantes que vous n’en avez pas besoin. Ces chaussons existent en plusieurs modèles. Les plus résistants sont à semelles épaisses. La plupart ont des fermetures éclairs sur le côté afin de pouvoir les mettre et les enlever facilement. Essayez les comme vous le feriez pour des chaussures, il doivent être bien ajustés et confortables, sans comprimer les pointes de vos orteils.
  • La cagoule de plongée : C’est un élément à ne pas négliger, sans isolation 75% de la perte de chaleur se fait au niveau de la tête pendant une plongée. Elle existe dans plusieurs modèles de différentes épaisseurs et longueurs. La plupart des cagoules de combinaison humide ont une collerette qui se fixe sur la veste afin que l’eau ne puisse pas pas s’écouler le long du coup. Une cagoule plus légère et fine pourra être suffisante en eau plus chaude.

L’entretien des accessoires de plongée : 

Comme avec une combinaison de plongée, il suffit de rincer les gants, la cagoule et les bottillons de plongée à l’eau claire. Ensuite laissez les sécher à l’abri et à l’envers.