Choisir un flash sous-marin Inon

Pourquoi un flash Inon

 Comme vous avez pu le lire sur notre article sur la photo sous-marine (lien), bien éclairer est primordial sous l’eau. Alors qu’un phare vidéo sous-marin procurera une solution polyvalente apte à satisfaire l’utilisateur mixte de vidéo et de photo, un phare étanche vidéo ne remplacera pas un flash sous-marin pour le photographe. La puissance instantanée délivrée n’est pas du même ordre et seul un flash permettra de figer l’action correctement.

 Vous vous êtes décidés, la photographie sous-marine vous plaît et vous voulez franchir le pas. Mais vous avez du mal à comprendre : choix de la marque et du modèle, de la platine et du bras de flash, adaptation de la fibre optique à votre caisson étanche, vous réalisez bien vite que le choix est difficile et le besoin d’être bien conseillé essentiel.

 Fort heureusement au sein de votre boutique en ligne préférée vous trouverez toujours un conseil et une offre personnalisée à votre besoin technique et financier. N’hésitez pas à nous contacter par mail (pied de page du site) en présentant ce que vous possédez et en demandant une offre personnalisée, photo de votre système actuel à l’appui si possible pour vous trouver « l’adaptateur » introuvable !

 Il y a trois marques grand public qui se disputent aujourd’hui le marché du flash étanche pour la photo sous-marine : Inon, Ikelite et Sea & Sea. Je passe sous silence Olympus qui se base de toutes façons sur une base Sea & Sea. L’UFL3 est cela dit une solution tout à fait viable et puissante.

Z240

 Ikelite base ses flashes étanches sur la technologie de la véritable synchronisation TTL du flash (de l’anglais « Through the lens » ou « à travers l’objectif »),  pour les novices c’est simplement le capteur qui, lorsqu’il reçoit une quantité de lumière jugée suffisante (exposition estimée bien sûr sur un gris moyen 18%) interrompt l’éclair de flash, permettant une exposition automatisée et relativement précise (à l’exception des sujets trop clairs ou trop sombres). Ce système est performant mais nécessite malheureusement une véritable prise flash étanche sur le caisson puisque le flash externe est relié à la griffe porte flash du compact. CQFD : caisson avec prise spécifique, compact doté d’une griffe porte-flash, cela restreint le choix des possibles. Donc en résumé des flashes très performants mais à réserver à ceux qui possèdent un caisson Ikelite de reflex ou de compact expert muni d’une telle prise. Notons également que les flashes Ikelite ont la capacité de recharge extrêmement rapide car fonctionnant avec des accus Li-ion, par contre les flashes sont lourds et encombrants. On n’a rien sans rien.

 Les flashes Sea & Sea sont comparables en qualité aux flashes Inon mais des problèmes de distribution rendent le SAV difficile en France (retour au Japon). Nous avons pour cela choisi, dans un souci de service client maximal, de ne pas les proposer pour l’instant. Ils fonctionnent comme les flashes Inon sur le principe de la fibre optique. Ils obligent donc, contrairement aux flashes Ikelite, à utiliser le flash de votre compact ou reflex, relié par fibre optique au flash « esclave » externe. Le principe est simple : on trompe le boîtier en lui faisant croire que le flash externe EST le flash intégré. Bien sûr pour éviter les réflexions directes il faut masquer sur ce système le flash direct et ne laisser passer que la fibre optique.

 

D2000

 Inon a une gamme simplifiée de trois modèles :

 - l’Inon Z240 est le plus puissant (NG 24) avec un tube de flash double, une lampe pilote, la S-TTL et connexion par TTL directe possible (Inon n’excelle pas dans ce domaine et je conseille ces flashes en STTL par fibre optique).

- l’Inon D2000 conserve le double tube de flash avec un NG de 20 et lampe pilote, STTL seulement

- l’Inon S2000 est le modèle flash de voyage : un seul tube de flash mais conservant la puissance avec un NG de 20 (l’effet du tube unique se traduit par des reflets oblongs dans les yeux de vos poissons). Puissant, ultra compact et ultra léger, ses deux seuls inconvénients sont touches arrières très rapprochée et peu pratiques avec des gants, et reflets ovoïdes du tube. Mais c’est le flash du voyageur tropical par excellence.

 

Flash Inon S2000

 Donc pour résumer, si vous voyagez beaucoup, l’Inon S2000 sera le flash sous-marin le plus approprié. L’Inon D2000 lui conserve le rapport qualité/ puissance/prix le plus attractif et l’Inon Z240, apporte pour ceux qui peuvent se le permettre un surcroît de puissance toujours bienvenu sous l’eau. Un nombre guide de 24 est équivalent à 12 sous l’eau, divisé par un diaphragme vissé à 8, ça ne fait q’un mètre cinquante de portée… Et oui, toute source lumineuse sous l’eau n’est efficace qu’à courte distance.