Arbalètes

L’arbalète de chasse sous-marine

Une arbalète sous-marine permet de pouvoir chasser librement les poissons et céphalopodes sous l’eau. Son fonctionnement est simple : une flèche servant de harpon est lancée à haute vitesse par un élastique ou sandow. On classe les arbalètes de chasse sous-marine suivant le type de propulsion utilisé : sandow ou à air comprimé. L’arbalète se réarme avec la même flèche. Il existe plusieurs types d’arbalètes sous-marines suivant la matière de leur fût : les arbalètes aluminium, les arbalètes carbone, les arbalètes pneumatiques, les arbalètes bois et les arbalètes en PVC qui ont chacune leurs spécificités. Pour vous guider au moment de l'achat, une fiche conseil est à votre disposition.

L’arbalète adaptée à son type de chasse sous-marine

Pensez au moment de votre choix à choisir une arbalète qui ait un gabarit adapté à la technique que vous souhaitez pratiquer

  • La chasse à trous : C’est une technique de chasse sous-marine qui implique d’aller déloger le poisson là où il se trouve, dans son abri. Elle requiert une bonne connaissance des fonds sous-marins pour aller déloger sa proie. Il est préférable d’utiliser une arbalète de chasse sous-marine de petit gabarit. Cela vous permettra d’accéder à des failles ou trous difficiles d’accès.
  • La chasse à l’agachon : C’est une technique très populaire de chasse sous-marine. Elle consiste à attendre le poisson au fond de l’eau. Le chasseur prend position pour se fondre dans le décor et attend le poisson. Pour ce type de chasse une arbalète longue est adaptée.
  • La chasse à l’indienne : Aussi appelée chasse à la volée, c’est une variante de la chasse à l’agachon. Cette technique de chasse sous-marine est naturelle pour le débutant. Elle consiste à attraper le poisson que l’on croise d’un tir instinctif. Vous aurez besoin pour cette technique d’une arbalète de chasse sous-marine légère pour se mouvoir facilement en se fatiguant le moins.
  • La chasse à la coulée : La technique de la chasse à la coulée demande beaucoup de maîtrise. Elle consiste comme son nom l’indique à fondre sur le poisson repéré depuis la surface pour surprendre ceux ayants un champ de vision réduit vers le haut. Pour la pratique de cette technique une arbalète de grande taille et disposant d’assez de puissance est nécessaire pour atteindre le poisson tout en conservant un maximum de précision.

Les différents éléments d’une arbalète de chasse sous-marine

Une arbalète de chasse sous-marine est composé de plusieurs éléments : une crosse, une tête, un moulinet (optionnel), un fût, un sandow, et une flèche.

  • La crosse (ou poignée) : La crosse permet la bonne prise en main de l’arbalète mais aussi d'actionner la détente grâce à la gâchette. Plusieurs types de modèles existent avec des poignées ergonomiques, d’autres sont spécifiques pour les gauchers et droitiers. Lors de l’achat d’une arbalète de chasse sous-marine, il est préférable de l’essayer avec vos gants pour garantir une prise en main parfaite.
  • Le moulinet : Utiliser un moulinet fait perdre de la maniabilité mais devient une sécurité lorsque vous le maîtrisez. Un emplacement optionnel pour le fixer se trouve au niveau de la gâchette. Il est utile pour la pratique de la chasse à l’agachon et pour chasser les poissons combatifs. Un moulinet s’avère très utile lorsqu’après avoir touché un poisson vous devez remonter à respirer à la surface.
  • Le fût : Le corps de l’arbalète va se différencier par sa matière (aluminium, carbone bois ou pvc), sa forme ainsi que son diamètre. Une arbalète de chasse en aluminium sera en général meilleur marché qu’une arbalète en carbone qui sera plus légère et résistante.
  • Les sandows : Sur la tête de l’arbalète de chasse sont montés les sandows chargés de propulser les flèches. On trouve plusieurs types de sandows sur le marché avec une dureté différente du sandow souple au sandow plus dur. 
  • Les flèches : La flèche d’une arbalète de chasse sous-marine est toujours plus grande que le fût de l’arbalète elle-même (en règle générale de 30cm). On en trouve de diamètres différents : entre 6mm pour des proies moyennes jusqu’à 7mm pour de la pêche au gros. Plusieurs types de flèches d’arbalètes existent : les flèches à ergots, les flèches filetées, et les flèches à encoche.
  • Les accessoires d’arbalète de chasse sous-marine sont présents : du shock absorber pour amortir sa flèche en fin de tir au support vidéo pour fixer sa caméra et revivre ses parties de pêche au kit fil plus sleeves indispensable au montage de son arbalète.
En savoir +

Articles 1 à 40 sur un total de 74

par page

Page :
  1. 1
  2. 2

Articles 1 à 40 sur un total de 74

par page

Page :
  1. 1
  2. 2