Lestage

Le lestage en apnée sous marine

Le lest de plongée facilite l’immersion du plongeur dans l’eau et l’aide à tenir un palier de décompression. Le principal composant d’un système de lest est le plomb. C’est un métal dense, relativement peu coûteux et facile à mouler, donc polyvalent pour un usage en plongée.

L'utilisation d'une combinaison de plongée en néoprène nécessite un lestage afin de vaincre l'excès de flottabilité. La solution classique est la ceinture en caoutchouc équipée de plombs. Le baudrier composé de plaque ou emprisonnant de la grenaille de plomb ainsi que les plombs de cheville permettent de ne pas concentrer tout le lest au niveau des lombaires. A la question du débutant : "Combien de plombs dois-je mettre à ma ceinture ?" : c'est en fonction du poids, de l'épaisseur de sa combinaison et de la profondeur à laquelle il souhaite plonger.

Les différents systèmes de lestage en plongée

On trouve de nombreux systèmes de lestage sur le marché :

  • La ceinture classique : C’est la ceinture de lest la plus commune en nylon ou néoprène avec une boucle de sangle rapide. La sangle passe au travers des poids qui peuvent être maintenus en place par des bloqueurs en métal ou en plastique.
  • La ceinture à poche : Certaines ceintures de plombs ont une série de poches dans lesquelles vous glissez les plombs individuellement. Les avantages sont  multiples : vous pouvez ajuster le lestage facilement et utiliser différents types de lests
  • La ceinture à grenaille : Ces ceintures ont des compartiments spéciaux qui acceptent les grenailles de plomb souvent sous formes de sachets calibrés. Cela permet à la ceinture d’épouser facilement les formes de votre corps et d’être ainsi beaucoup plus confortable qu’une ceinture de plombs classique. En revanche changer le lestage de ce type de ceinture prend plus de temps.
  • Harnais de lestage : Le harnais de lestage permet de porter beaucoup de plombs confortablement en répartissant la charge sur vos épaules au lieu de vos hanches. Par mesure de sécurité, le harnais ou baudrier de lestage doit avoir un système de largage rapide similaire à celui des poches d’un gilet de stabilisation à lestage intégré.
  • Les plombs de cheville : ils se fixent comme des bracelets et servent à maintenir le plongeur dans une position horizontale. Ils sont principalment utilisés par les apnéistes.

Le lestage le plus répandu est la ceinture qui est en charge de la flottabilitée du plongeur.

Les différents types de lestage en apnée

Vous trouverez des plombs de différents types et formes. Le plus répandu et le plus connu est le simple bloc de plomb avec deux fentes qui servent au passage de la ceinture. La plupart des harnais et des gilets de stabilisation acceptent les blocs de plomb.

  • Les plombs de hanches sont effectivement de gros blocs de plomb courbés qui s’adaptent à la forme de vos hanches. Ils sont plus confortables qu’un poids équivalent en bloc placés sur une ceinture. Ils sont exclusivement conçus pour les ceintures classiques.
  • Les poids cylindriques eux sont ronds avec les extrémitées arrondies, ils n’ont pas besoin de bloqueurs pour les empêcher de glisser. C’est un système de lest généralement très confortable que vous pouvez utiliser avec la plupart des gilets de stabilisation avec lest intégré ou les ceintures à poches.
  • Les sachets de grenaille sont des sachets scellés de différents poids que vous choisissez suivant le lestage que vous voulez obtenir. Comme ils sont mous, vous aurez plus de confort. En revanche vous ne pouvez pas utiliser les sachets de grenaille qu’avec une ceinture à poches, un harnais ou un gilet à lest intégré.
En savoir +

29 article(s)

par page

29 article(s)

par page